Actualités

 4 ...  

Appels des appels, Journées à Marseille les 6 et 7 septembre prochains.

Le 31 juillet 2019

Pour les professionnels du soin...

" Nous, professionnels du soin, du travail social, de la justice, de l’éducation, de la recherche, de l’information, de la culture et de tous les secteurs dédiés au bien public, avons décidé de nous constituer en collectif national pour résister à la destruction volontaire et systématique de tout ce qui tisse le lien social.

Réunis sous le nom d’Appel des appels, nous affirmons la nécessité de nous réapproprier une liberté de parole et de pensée bafouée par une société du mépris."

 

Pour en savoir plus, suivez le lien : http://www.appeldesappels.org/



Nouvelle formation 2020 : "Psychomotricité : un bilan...et après ?"

Le 24 juillet 2019

L'équipe de S'pass Formation, organisme de developpement professionnel continue de psychomotricien, a le plaisir de vous informer de la mise en place d'une nouvelle formation pour 2020.

Cette formation pour psychomotriciens a comme objectif, pouvoir et savoir utiliser les données du bilan psychomoteur dans la compréhension des besoins du patient et dans la soutien d'une approche thérapeutique dédiée, d'en définir des objectifs voire des trajectoires pour les atteindre.

 

Le bilan psychomoteur est le temps de la rencontre et un premier temps de soin…

Evaluations et bilans rendent compte à un instant donné à la fois d’une forme d’organisation, de fonctionnement, de compétences avérées ou potentielles, où peuvent se poser déjà les jalons de l’alliance thérapeutique, en même temps qu’ils doivent ouvrir à un projet thérapeutique, un réaménagement, une fin … dans le soin proposé à un patient. Des échelles, des chiffres, une objectivation dont il est attendu l’établissement d’une connaissance clinique.

A partir de la connaissance du bilan psychomoteur et de sa pratique par les stagiaires, cette formation propose d’interroger à qui et à quoi sert un bilan, ainsi que de mettre en relief son utilisation, au-delà d’une cotation, par le professionnel, les patients et leur famille, quel que soit le champ concerné (clinique du bébé, de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte) Toute la question est de pouvoir et savoir en effet utiliser les données du bilan psychomoteur dans la compréhension des besoins du patient et dans le soutien d’une approche thérapeutique dédiée, d’en définir des objectifs voire des trajectoires pour les atteindre.

 

Vous pouvez la découvrir désormais dans nos formations extra-muraos, "Les incontrounables" : Le bilan psychomoteur et après ?



Retour des stagiaires de la Formation "Enfant(s) et parent(s) en thérapie psychomotrice" Début juin 2019

Le 22 juillet 2019

 

 

 

"J'ai apprécié la fluiditté des apports théoriques,les échanges riches et vivants, je suis confortée dans ma pratique de psychomotricienne, alors que je me sentais décalée dans mon équipe". Camille

" Cette formation a mis du sens sur la pratique, elle m'a aidée à théoriser mes intuitions, je me sens légitimée,pour travailler avec les parents" Elisabeth

" Je ressors de cette formation avec plein de nouvelles idées pour "mettre en mouvement les parents" et aussi me mettre en mouvement dans mes pratiques et mes postures. J'ai apprécié la clarté des propos et l'écoute des formatrices". Sarah

"Cela fait du bien de sortir de l'isolement que l'on peut ressentir dans les équipes, quel plaisir d'échanger entre psychomotriciennes, de se sentir comprises !" Lucie

"Je suis mainenant étayée sur un plan théorique, je repars avec des pistes de travail, un autre regard sur ma pratique". Gaëlle



Pratique psychomotrice en gériatrie

Le 18 juillet 2019

Après le repos estival, propice à la créativité, vous pourrez vous rafraichir avec un article de Julie ROUX, psychomotricienne et formatrice à S'Pass Formation, qui vous présentera le contexte dans lequel est pensée la formation « Pratique psychomotrice en gériatrie » :

https://www.s-passformation.fr/nos-formations-extra-muros/pratique-psychomotrice-en-geriatrie

A très vite de nous lire donc et bel été à tous !

 



En tant que professionnel, que partager des confidences d’un enfant et avec qui ? Entretien avec Claire Meersseman

Le 05 juillet 2019

Un entretien avec Claire Meersseman (04:02), psychologue clinicienne, psychothérapeute et thérapeute familiale.

Recevoir les confidences d'un enfant à propos de maltraitance est perturbant pour le professionnel. Dans un premier temps il est nécessaire d'en parler à un collègue, la direction, le pms ou pse et de faire ausculter l'enfant par un médecin si cela s'avère opportun... Partager ce secret permet au professionnel de prendre du recul par rapport à la situation et de ne pas agir dans la précipitation ou sous le coup de l'émotion.  

Selon les situations et surtout le degré de danger pour l'enfant, il est nécessaire de réfléchir à plusieurs sur quelle loi privilégier : l'assistance à personne en danger ou le maintien du secret professionnel. Selon cette analyse de la situation, il s'agira d'alerter les autorités judiciaires, de contacter des services tels que les équipes SOS Enfants, SAJ...

Les parents doivent être informés de la situation et une alliance est créee avec eux. 



 4 ...