Actualités

1 ...  

Report Dates de Formation "Médiations psychocorporelles dans la thérapie avec les adolescents"

Le 02 mars 2021

Au regard du contexte sanitaire actuel, nous nous voyons dans l'obligation de reporter la formation :

"Médiations psychocorporelles dans la thérapie avec les adolescents"

         

  • Le Module 1, prévu début avril,  aura lieu du jeudi 3 au vendrdi 5 juin 2021, à PARIS

  • Le Module 2, prévu en juin, aura lieu du lundi 25 au mercredi 27 octobre, à PARIS

 

Il reste encore quelques places, n'hésitez pas à vous inscrire : https://www.s-passformation.fr/nos-formations-extra-muros/les-specifiques/mediations-psychocorporelles-dans-la-therapie-avec-les-adolescents

 



Modification de date pour l'ouverture de la formation "Groupe d'élaboration clinique : la rencontre en psychomotricité" sur Rennes

Le 23 février 2021

Compte tenu du contexte sanitaire actuel, nous avons décidé de décaler d'un mois l'ouverture de la formation

"Groupe d'élaboration clinique - Région Ouest : la rencontre en psychomotricité".

  • La 1ère séance aura lieu en avril - et non en mars, comme initialement prévu - et une séance est donc rajoutée le samedi 3 juillet 2021.
 
  • Le lieu précis de la formation : 19, Avenue du 41ème Régiment d'Infanterie à Rennes (Métro Anatole France, Direction Villejean au départ de la gare SNCF).
 


Livre : Adolescence en temps de Covid-19 entre crise-passions et crispations.

Le 16 février 2021

Public : Professionnels

Auteur : Aurore Mairy

EN COURS DE DIFFUSION 

La crise de la Covid-19 fait surgir de nombreuses crispations dans le social, tout comme chez les adolescents, et les passions ébranlent et troublent de toutes parts. Ce contexte révèle la singularité de chaque adolescence et souligne la fonction structurante du social dans le passage adolescent. La crise, qu’elle soit sanitaire ou d’adolescence, est par essence un moment potentiellement générateur de changement et de renouveau. Ce texte rappelle l’utilité d’un discours d’autorité (de celle qui peut autoriser et rendre auteur), l’importance de points d’appui extérieurs à la famille, le besoin de vivre les expériences des premiers émois, la nécessité de trouver du sens pour s’orienter… autant d’enjeux rencontrés par les adolescents. L’auteure expose combien l’adolescence est un moment d’inventivité inédite qui requiert le soutien du support social en relais de la famille, et invite chaque professionnel dans cette place de révélateur.

 

SOMMAIRE    

Que révèle la crise de la Covid-19 du passage de l’adolescence et de la fonction du social dans ce passage ? 

  • Entre crise-passions et crispations, les effets dans le social et les effets pour les adolescents .

  • Mise en veille des émois

 Le temps, la temporalité et la crise

  •  Quelle différence entre le temps et la temporalité ? .

  • Qu’est-ce que la crise ?

 Les différents temps de la pandémie

  •  Pandémie de la Covid-19 au premier temps du confinement

  •  Covid-19 au deuxième temps du confinement

  • Covid-19 au premier temps du déconfinement

  •  Covid-19 au temps du déconfinement avec ses tâtonnements

  •  Covid-19 au temps d’un déconfinement reconfiné et d’un confinement déconfiné

Covid-19 et comment faire consister le social dans sa fonction d’appui au passage de l’adolescence ?

  • Le lieu privé comme un espace d’échanges

  • Le lieu social de l’école  

  • L’altérité et le lien social

  • Ce qui fait rite

  • Le lieu d’accueil et d’adresse pour nommer

À quel temps conjuguer « l’aujourd’hui » au temps de Covid-19 ?

Bibliographie

Suivez le lien : https://www.yapaka.be/livre/livre-adolescence-en-temps-de-covid-19-entre-crise-passions-et-crispations

 



Comment le vocabulaire autour du handicap influence-t-il notre approche professionnelle de l’accueil des jeunes enfants ?

Le 11 février 2021

La langue française regorge de mots, formules et expressions évoquant le handicap. Mais que dit ce lexique sur nos représentations du handicap et quelle influence peut-il avoir sur notre approche professionnelle et l’accueil des jeunes enfants ? Loin d’être un débat symbolique ou politiquement correct, cette réflexion est indispensable pour comprendre que le vocabulaire est le reflet de nos représentations personnelles et sociétales, et constitue déjà un premier outil pour changer de regard sur le handicap. Voici, forte de sa longue expérience, l’éclairage de l’association lyonnaise  Une Souris Verte.

                            

Pour lire la suite de l'article :https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/organisation-et-pratiques-professionnelles/comment-le-vocabulaire-autour-du-handicap-influence-t-il-notre-approche-professionnelle-de-laccueil

 



Enquête : les effets du port du masque sur les jeunes enfants en lieux d’accueil collectif. Les Pros de la Petite Enfance

Le 28 janvier 2021

Enquête : les effets du port du masque sur les jeunes enfants en lieux d’accueil collectif

Au mois de décembre, nous avions diffusé un questionnaire sur l’impact du masque sur les jeunes enfants. Destiné à tous les professionnels de la petite enfance, il a été conçu par Anna Tcherkassof, chercheure en psychologie sociale sur la communication émotionnelle non verbale, au laboratoire LIP/PC2S de l’université Grenoble- Alpes, Monique Busquet, psychomotricienne – formatrice, Marie Hélène Hurtig puéricultrice – formatrice, Marie Paule Thollon Behar, psychologue et docteur en psychologie du développement. Elles signent là un premier article rendant compte des réponses de près de 600 pros ayant répondu.

    

 

Depuis le premier confinement dans les crèches prioritaires restées ouvertes aux parents prioritaires, jusqu’à la période actuelle où il a été rendu obligatoire pour les professionnels exerçant dans les crèches, le port du masque soulève des questions sur ses éventuelles répercussions sur de jeunes enfants, accueillis parfois sur des temps longs (50 heures par semaine pour certains). De nombreux textes ont été publiés sur le site des « pros de la petite enfance » en particulier, s’appuyant sur les connaissances actuelles du développement du jeune enfant pour en envisager les conséquences. Au niveau empirique, différents effets du masque — sur le langage, sur les réactions affectives et sociales, sur les pratiques d’accueil — ont été explorés par une équipe de chercheures à partir d’observations rapportées par des professionnels de terrain. Le site internet « Les pros de la petite enfance » a publié le lien vers le questionnaire en ligne auquel 592 professionnels ont répondu entre le 6 et le 20 décembre 2020. Après avoir indiqué à quelles occasions ils portaient et ôtaient (le cas échéant) leur masque durant la journée, les professionnels consignaient les réactions qu’ils observaient chez les enfants lors du port du masque et de son retrait. Le port d’un masque opaque et d’un masque inclusif (masque transparent laissant voir la bouche) était distingué. Les professionnels avaient également la possibilité de laisser tout commentaire qu’ils jugeaient utile (leurs pratiques, leurs ressentis, etc.). La première synthèse de leurs témoignages (certains de leurs propos sont donnés à titre d’exemples) est riche d’enseignements.

Pour lire la suite de l'article : https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/organisation-et-pratiques-professionnelles/enquete-les-effets-du-port-du-masque-sur-les-jeunes-enfants-en-lieux-daccueil-collectif

 



1 ...