Actualités

  ... 22 

Validation définitive OGDPC

Le 27 mai 2016

Nous avons le plaisir de vous informer que la Commission Scientifique des Paramédicaux de l'OGPDC a évalué favorablement S'Pass Formation (4729) lors de la séance du 26 mai dernier.

 



"Le corps de l'adolescent, champs de bataille de son identité"

Le 23 mai 2016

Entretien avec David Le Breton

A l'adolescence, période qui signe l'entrée dans la sexualité, le corps devient lieu de sexuation, tel un champs de bataille de l'identité. Le rapport ambivalent à soi se projette sur le corps qui devient dépositaire de la recherche identitaire du jeune...

 



Jouer est thérapeutique, Entretien avec Sophie Marinopoulos

Le 04 décembre 2015

Retrouvez un entretien vidéo avec Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste qui nous explique que jouer est thérapeutique pour l'enfant.

 

Jouer est thérapeutique pour l'enfant

Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste, nous explique pourquoi jouer est thérapeutique pour l’enfant. Un entretien vidéo qui est en lien avec plusieurs de nos formations complémentaires de psychomotricien :

Enfant(s) et parent(s) en Thérapie psychomotrice

Approche psychomotrice des troubles psychotiques et des T.S.A chez l’enfant : entre théories et clinique

 

« Jouer c’est thérapeutique en soi, dans le sens où l’enfant est son propre thérapeute. C'est-à-dire qu’il va prendre soin de lui au fur et à mesure qu’il grandit.

Les activités ludiques ont une fonction fondamentale dans la croissance. Elles lui permettent de :

  • Traverser des étapes,
  • d’aller à la rencontre du monde,
  • de dépasser ses peurs face à ce monde inconnu,
  • de prendre sur soi

Ce qui fait que les activités ludiques, qui sont des expériences de vie à chaque fois nouvelles, viennent le consolider dans toutes ses bases. Elles vont le consolider dans tous ses fondamentaux :

  • dans son narcissisme,
  • dans la valeur qu’il a de lui-même,
  • dans son autonomie psychique : cette capacité à pouvoir se représenter l’absence, et qui va le rendre autonome, qui va lui permettre de s’éloigner, et d’aller à la rencontre de l’autre,
  • la découverte de ses propres limites qui est véritablement un sujet à part entière dans la croissance de l’enfant.

L’enfant, à un moment, dans ses activités ludiques, va découvrir ses limites, et il va falloir qu’il mette en œuvre toutes ses aptitudes pour les dépasser. Ou pour renoncer, parce qu’il est encore trop jeune. On a tendance vouloir faire à sa place mais c’est une erreur en soi d’un point de vue psychique.

Donc l’enfant va être confronté à ses propres limites et cela fait parti de sa santé psychique, de mesurer qu’il a des limites et que tout n’est pas possible pour lui. Donc en soi, le jeu est thérapeutique.»



Témoignage d'un père d'un enfant autiste, Colloque de la CIPPA, mars 2015

Le 06 novembre 2015

Dire l'indicible

Conférence de Patrick Sadoun, Président du RAAHP et d'"Autisme Liberté", lors du Congrès de la CIPPA Paris, les 13 et 14 mars 2015

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/patrick-sadoun/160315/dire-lindicible



Les maux de la psychanalyse : 4 podcasts de France Culture, Les chemins de la connaissance

Le 16 octobre 2015

Les maux de la psychanalyse (1/4) : la culture nous rend-elle méchants ?

France Culture, Les Chemins de la connaissance, 21/09/15, 10 h.

La vie telle qu'elle nous est imposée est trop lourde pour nous. Elle nous apporte trop de douleurs, de déceptions, de tâches insurmontables. Pour la supporter, nous de pouvons nous passer de moyens paliatifs" écrit Freud dans Le malaise dans la culture. Comment affronter la réalité et les renoncements qu'elle implique, lorsqu'on sait que l'homme est fondamentalement agressif ? Comment distinguer pulsions de mort et pulsions de vie ?

Réponse en compagnie de Paul-Laurent Assoun, psychanalyste et Dorian Astor, philosophe.

 

Les maux de la psychanalyse (3/4) : Qu'est-ce qu'un bon psy ?

Les Chemins de la connaissance; France Culture, 23/0915, 10 h.

"On arrive à accoucher de quelque chose de dur, on paie, et on n'a rien en retour".

Aujourd'hui, deux psychanalystes viennent s'interroger sur leur rôle au sein de l'analyse : faut-il être empathique, participer aux affects des patients, ou une certaine froideur est-elle au contraire de rigueur ? Avec Serge Tisseron et Laurence Kahn



  ... 22