Les enjeux des écrits professionnels du psychomotricien

S'inscrire au stage

Télécharger la fiche du stage (PDF)

Les enjeux des écrits professionnels du psychomotricien

L’écrit professionnel du psychomotricien, rendu obligatoire par la législation, doit prendre toute sa place dans le processus de communication en équipe pluridisciplinaire. Il nécessite pour ce faire une prise de recul afin de structurer sa pensée, mettre en mots compréhensibles par tous, ses observations tout en utilisant la terminologie spécifique à la psychomotricité.

S’agissant d’inscrire un diagnostic et un projet de soin pour un patient à un temps T de sa vie, l’écriture d’un bilan, d’une évaluation, requiert également de la méthodologie pour donner sens à l’observation et à l’analyse clinique du professionnel, et devenir ainsi un outil de dialogue au service de profession.

Parcours concourant au développement des compétences des psychomotriciens exerçant en institution et en libéral.

Objectifs professionnels

  • Repenser son rapport à l’écrit et l’utiliser à la fois comme une médiation, un outil de distanciation dans son travail au quotidien, et de communication.
  • Améliorer ses techniques de rédaction en vue de transmissions structurées, synthétiques et pertinentes, adaptées aux objectifs et aux destinataires.
  • Mesurer la responsabilité et les enjeux de la transmission des compte-rendu écrits.
  • Utiliser avec justesse la terminologie spécifique de la psychomotricité.
  • Intégrer l’écrit professionnel comme un outil d’élaboration clinique de la pratique psychomotrice : au-delà de la transmission de résultats de tests, être en capacité de poser un diagnostic psychomoteur et de présenter la problématique psychomotrice du patient.

Contenus

  • Les difficultés liées à l’écriture : page blanche et inhibition, écriture-exposition, implication et affirmation du rédacteur, objectivité et subjectivité … : les identifier et les analyser afin de développer sa capacité à s’engager dans la démarche d’écriture professionnelle.
  • La posture de l’écrivant.
  • Les différents écrits et la législation : secret professionnel, déontologie, éthique et confidentialité.
  • La terminologie psychomotrice :
    • Les registres sémantiques : précision et clarté des termes utilisés au regard des lecteurs
    • Les diagnostics et avis du psychomotricien au regard des classifications et autres référentiels médicaux et paramédicaux.
  • L’écriture d’un bilan psychomoteur, initial ou d’évolution :
    • Méthodologie : structurer un écrit pour qu’il soir un bon outil de décision, Prendre en compte des grands domaines de l’organisation psychomotrice d’un sujet
    • Au-delà d’une position informative, garder une posture réflexive entre le vécu des séances et la mise en forme de l’écrit, ou comment le travail d’écriture peut aussi nous aider à repérer/afiner/élaborer la problémtaique du patient, au delà des symptômes pour lesquels il vient consulter.
    • Les enjeux de la problématisation, et de la transmission écrite,
    • L’écrit professionnel : un des outils de la relation thérapeutique en psychomotricité.

Références théoriques : J. de Ajuriaguerra, C. Ballouard, T. Benavidès, P. Bensadon, P. Bensoussan, A. Ciccone, , B. Jacobi, J. Riffault, J. Rouzel, E. Roudinesco, les différentes classifications des troubles mentaux…

Méthodologie et outils pédagogiques

  • Formation présentielle en groupe.
  • Validation des attentes des stagiaires.
  • Apports théoriques et techniques.
  • Travail d’écriture individuelle et relecture/analyse en atelier.
  • Analyse en groupe de documents apportés par la formatrice.
  • Echanges interactifs entre les participants et la formatrice.
  • Le travail intersession permettra une meilleure appropriation des apports techniques et théoriques et une plus grande efficacité dans le travail d’écriture.
  • Evaluation des acquis tout au long de la formation.
  • Remise de documents sous forme digitale.

N.B. : Il est indispensable que chaque participant apporte des notes personnelles (en respectant le secret professionnel) : notes de premières observations ou examen psychomoteur, notes permettant d’écrire un projet thérapeutique.

 

Sanction de la formation

  • Un tour de table est effectué à la fin de la formation avec les participants.
  • Un questionnaire d’évaluation du stage est rédigé en fin de stage par chaque participant.
  • Une attestation de présence – certificat de réalisation ainsi qu’une attestation de fin de formation sera transmise à chaque stagiaire.

Suivi de la formation

Un questionnaire post-formation sera communiqué aux stagiaires dans les semaines qui suivent la formation.

Moyens pédagogiques et matériel mis à disposition

Salle de formation équipée de tables, chaises, tableau et vidéoprojecteur.

S'inscrire au stage

Modalités & bulletin d'inscription PDF

Télécharger la fiche du stage (PDF)

Nombre de participants

Psychomotriciens D.E. - 10 participants maximum

Durée

5 jours en 2 sessions de 3 + 2 jours (35 heures)

Dates de la première session

  • Du 05 Oct. 2023 au 07 Oct. 2023

Dates de la deuxième session

  • Du 24 Nov. 2023 au 25 Nov. 2023

Formateur - Formatrice

Françoise LORCY-CARRÉ, psychomotricienne D.E, elle a exercé en IME, centre pour enfants polyhandicapés, CMP, EHPAD, et travaille en cabinet libéral depuis 2006. Directrice de S’Pass Formation, elle est aussi chargée d’enseignement à l’IFP de Brest.

Lieu

Paris (75)

Coût de la formation-action

1480 euros T.T.C

Documents contractuels

Toutes les actions de formation dispensées par S’Pass Formation font l’objet d’une convention de formation. Ces documents accompagnés du règlement intérieur, de l’attestation d’informations préalables à l’inscription, de la fiche descriptive d’action de formation, complètent le devis détaillé.

Engagement qualité de l’organisme prestataire d'actions de développement des compétences :

L’organisme satisfait aux exigences du Décret du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle.

Mis à jour le 15 novembre 2022

Ces formations peuvent aussi vous intéresser

Toutes nos formations