Formation continue psychomotriciens : Nos nouveautés DPC 2020

Bonjour à tous,

Pour l’année qui arrive, nous avons mis en place de nouvelles formations DPC pour les psychomotriciens et le personnel soignant et éducatif afin de mieux répondre à vos besoins professionnels et vis-à-vis de vos patients.

Certaines de nos formations continues les plus demandées ont été repensées et mises à jour pour 2020. On vous laisse les découvrir...

1. Formation Psychomotricité : Un bilan et après ?psychomotricité le bilan et ensuite ?

La grande nouveauté pour 2020, c’est notre Formation continue « Psychomotricité : un bilan, et après ? ». Une formation qui a pour objectif de pouvoir et savoir utiliser les informations révélées par le bilan psychomoteur, dans la compréhension des besoins du patient et dans le soutien d’une approche thérapeutique dédiée. Ainsi les objectifs pourront être définis avec même l’élaboration de trajectoire pour les atteindre. Cette formation remplace "Psychomotricité et cliniques actuelles" qui n’est pas reconduite en 2020.

Les objectifs pédagogiques de la formation Psychomotricité, le bilan et après ?

A partir de la connaissance du bilan psychomoteur et de sa pratique par les stagiaires, la formation propose d’interroger à qui et à quoi sert un bilan, ainsi que de mettre en relief son utilisation, au-delà d’une cotation, par les professionnels, les patients et leur famille, quelque soit le champ clinique concerné (clinique du bébé, l’enfant, l’adolescent ou l’adulte).

 Le stagiaire, à l’issue de la formation, acquiert les compétences suivantes :

  • Les principes organisateurs de la psychomotricité aux différents âges de la vie.
  • Les logiques psychomotrices repérables dans les cliniques spécifiques et actuelles.
  • L’observation psychomotrice : pivot de toute la pratique.
  • Les effets du bilan psychomoteur : une première mise au travail, une attention particulière, des ajustements à trouver.
  • L’organisation d’un écrit individualisé et d’une restitution dynamique et utilisable.

Public : Psychomotriciens D.E.

 

2. Formation Parentalité et Psychomotricité : le corps d'un bébé seul, ça n'existe pas !

Comme le titre de la formation l’indique, le corps du bébé ou du jeune enfant n’est pas une entité autonome, car qu’il s’inscrit dans du lien, des interactions constantes avec son environnement. Travailler avec le corps de l’enfant, en tant que psychomotricien(ne), revient à emprunter le chemin de l’histoire de la relation enfant-parents dans ce qu’elle contient d’inconscient, transgénérationnel et de culturel.

La Formation continue Parentalité et Psychomotricité, le corps seul d’un bébé, ça n’existe pas ! que nous vous proposons, explorera :

  • Le passage de la notion de famille à celle de parents
  • Bébé imaginaire vs bébé réel
  • La place des parents dans la prise en charge de l’enfant
  • Alliance et partenariat entre le psychomotricien et les parents
  • Les différents cadres de thérapies psychomotrices enfants-parents
  • Parentalité et transculturel

Et les thématiques travaillées pendant le stage aborderont plus précisément les références théoriques :

  • L’environnement selon D W. Winnicott
  • Les axes de la parentalité selon D. Houzel
  • Les parents : Figure d’attachement selon J. Bowlby

Les objectifs pédagogiques de la formation :

Les participants sont amenés à revisiter leurs pratiques cliniques afin d’accompagner au mieux l’enfant et d’assoir une alliance thérapeutique avec le parent. Le stagiaire, à l’issue de la formation, acquiert les compétences suivantes :

  • Connaître les processus de parentalisation
  • Accompagner la relation enfant-parents
  • Ajuster son cadre thérapeutique avec les parents
  • Favoriser une alliance thérapeutique avec les parents
  • Inclure le parent dans la prise en charge de son enfant

Public : Psychomotriciens D.E

 

Les formations continues de psychomotricien avec un grand succès

La plupart de nos formations sont reconduites pour 2020, certaines mises à jour, d’autres repensées, toujours pour mieux correspondre à vos attentes professionnelles et aux besoins des patients. Découvrez celles qui rencontrent le plus grand succès en 2020 :

 

Formation La Psychomotricité au service du bébé prématuré et ses parents

De plus en plus de psychomotriciens sont amenés à travailler en néonatalogie :

  • Quels repères leur donner pour qu’ils puissent répondre aux demandes d’intervention des équipes soignantes et aux besoins des bébés nés trop tôt ?
  • Quelles compétences doivent-ils posséder pour exercer au mieux leur art ?

formation psychomotricité bébé prématuréLe bébé prématuré, né avant la 37ème semaine, naît au monde avec un équipement tonico-moteur, sensoriel et physiologique qui n'est pas encore arrivé à maturité : Il ne possède pas l’équipement "corporel" adapté au milieu dans lequel il arrive et a de ce fait, besoin de soins bien spécifiques, adaptés à sa particularité d'être au monde.

Au-delà de simples acquisitions motrices, l’originalité de la thérapie psychomotrice adaptée au bébé prématuré, à la fois spécifique et globale, réside dans le fait qu’elle prend également en compte la particularité des liens qui se sont tissés au cours de la période périnatale difficile, afin d'accompagner au mieux l'enfant né avant terme et sa famille.

Objectifs pédagogiques de cette formation en Psychomotricité

  • Connaître les conséquences développementales liées à la naissance prématurée : petite et grande prématurité.
  • Comprendre, identifier et accompagner les enjeux dans le cas d’une naissance en catastrophe et d’une naissance préparée.
  • Etablir des liens entre les aspects neuromoteurs, affectifs et psychiques de ces bébés.
  • Améliorer le repérage des troubles pour adapter la prise en charge psychomotrice du bébé prématuré.
  • Développer le soutien et l’accompagnement à la parentalité en consultation.
  • Transmettre des connaissances précises sur le développement psychomoteur des enfants prématurés aux parents et aux autres professionnels les accompagnant (professionnels de crèche, médecins généralistes, paramédicaux, …)

Au cours de cette formation Psychomotricité du bébé prématuré, nous travaillerons les points suivants :

  • La prématurité : Définitions, Historique, Epidémiologie et statistiques, le service de néonatalogie.
  • La naissance prématurée :
    Les bouleversements engendrés pour les parents et pour l’enfant.
    Les principales étapes du développement neurosensoriel et psychique.
    Le processus du lien d’attachement.
    Les interactions précoces.
     
  • Les outils mis en place pour soutenir le lien d’attachement et le développement neuro-psychomoteur des bébés prématurés.
  • Après la sortie : le devenir développemental des « anciens » prématurés, de la prévention à la thérapie psychomotrice de l’enfant.

Public : Psychomotriciens D.E.

 

Formation la Graphomotricité : un acte Psychomoteur

La maîtrise du graphisme et de l’écriture est l’objet de toutes les attentions, tant éducatives que rééducatives. Bien au-delà de la technicité d’un apprentissage, elle met en jeu l’ensemble de l’organisation psychomotrice du sujet.

Cette formation propose un approfondissement de la réflexion clinique des psychomotriciens dans la prise en charge des troubles liés à la graphomotricité et à l'écriture.

La formation est organisée en 2 modules qui ne peuvent être dissociés et qui doivent être effectués dans l’ordre liés qu’ils sont tous deux dans un cheminement de pensée et de travail.

Le module 1 est axé sur l’acte graphique dans l’organisation psychomotrice du sujet avec pour objectifs pédagogiques :

  • Penser l’acte graphique dans ses composantes sensorimotrice, tonico-émotionnelles, relationnelles, psychiques et cognitives.
  • Comprendre la place et l’impact du geste graphique dans l’organisation psychomotrice du sujet.
  • Elaborer une démarche thérapeutique pertinente envers les patients présentant ces troubles, à partir de l’analyse des cas cliniques présentés.

Le module 2 propose un approfondissement de la réflexion théorico-clinique, et pratique, dans la prise en charges des troubles avec pour objectifs pédagogiques :

  • Connaître et utiliser les outils du bilan graphomoteur
  • Intégrer et articuler les outils du bilan graphomoteur à ceux du bilan psychomoteur
  • Elaborer une démarche thérapeutique pertinente envers les patients présentant ces troubles, à partir de l’analyse des cas cliniques présentées
  • Relier les troubles graphomoteurs à l’organisation psychomotrices du sujet

Public : Psychomotriciens D.E

 

Formation à la pratique psychomotrice en gériatrie

Cette formation a pour objet le travail du psychomotricien en gériatrie. Elle est organisée en 2 sessions, de façon à pouvoir approfondir, expérimenter et réinterroger sa pratique, afin de la rendre encore plus exploitable, une fois de retour sur le terrain clinique.

Le vieillissement de la population et les besoins d’accompagnement qui y sont liés sollicitent en effet de plus en plus les psychomotriciens. En effet, les problématiques psychologiques, psychocorporelles ou neurologiques du sujet âgé trouvent un écho particulier dans la pratique psychomotrice qui va mobiliser tous ces aspects de manière globale.

formation psychomotricité et vieillissementLe psychomotricien accompagne un sujet âgé, avec des parcours et des valeurs de vie spécifiques, présentant des maladies de civilisations qui désarçonnent les familles et les professionnels.

Ainsi, au cours de cette formation, nous aurons à cœur de parcourir ces différents domaines de compétence du psychomotricien en gériatrie afin d’accompagner au mieux les sujets âgés et leurs aidants.

Cette formation pour psychomotriciens a pour objectifs :

  • De définir le rôle et situer les actions du psychomotricien en gériatrie.
  • Acquérir une démarche thérapeutique en géronto-psychomotricité.
  • Adapter et renforcer ses savoir-faire et techniques psychomotrices à la population vieillissante.
  • Accompagner les aidants professionnels et familiaux.

L’apport des données spécifique et actualisées permettront une analyse des pratiques professionnelles.

Dans cette formation axée vieillissement et psychomotricité, seront travaillés plus particulièrement les points listés ci-dessous :

  • Le vieillissement normal et vieillissement pathologique : vers un continuum.
  • Les réaménagements de la vie : entre adaptation, innovation et création.
    Les contextes d’intervention : Maladies neurodégénératives et fonctions psychomotrices, le syndrome de désadaptation psychomotrice, les troubles anxio-dépressifs, la neurogériatrie (AVC, …), les symptômes psycho-comportementaux dans les démences (SPCD).
  • L’évaluation géronto-psychomotrice : démarche clinique d’observation, entretiens, échelles et grilles, analyse, élaboration du projet thérapeutique et rédaction du compte rendu.
  • La place de la psychomotricité dans les différentes institutions et participation aux projets de soin, de vie, d’accompagnement personnalisé…

Public : Psychomotriciens D.E.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignements concernant les formations extra et intra-muros. Vous pouvez nous joindre :

 

Le 18 décembre 2019

< Revenir aux actualités