Les jeux d’eau dans les troubles de l’intégration psychomotrice

L'eau est un médiateur généralement attrayant pour les enfants. Cette médiation est particulièrement appropriée dans le soin apporté à ceux qui souffrent de troubles de l'intégration psychodorporelle, qu'il s'agisse de carences, déficits, particularités sensorielles, troubles instrumentaux, T.E.D., T.S.A., ou troubles "dys". Elle peut être utilisée dans différents dispositifs qu'il convient d'une part, de spécifier, en regard des potentialités et contraintes de chaque cadre matériel (bac à eau, bains thérapeutiques, pataugeoire, balnéothérapie ou piscine), d'autre part selon les problématiques traitées et le projet thérapeutique (intégration corporelle, maturation, développement des conduites relationnelles, soutien aux échanges interactifs, confort et détente...).
Dans un cadre-dispositif clairement structuré, le jeu avec l'eu et les objets favorise l'activité créatrice, les perceptions corporelles, l'association motrice et verbale. Il permet à l'enfant de développer en outre son répertoire d'expériences, notamment dns le domaine cognitif. un tel travail, limitant l'imersion, soutient le développement des conduites exploratoires et relationnelles en direction des objets, de l'eau, du corps propre et d'autrui.
La position soignante des professionnels doit être clarifiée et précisée, elle nécessite notamment un travail de repérage clinique, une lecture corporelle, une élaboration du matériel clinique et des ajustements fins aux besoins des enfants.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Compétences acquises : à l'issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • Mettre en place et maintenir un travail thérapeutique avec l'eau et les objets.
  • Apprendre à "lire" les comportements et conduites des enfants, ainsi qu'à structurer leurs activités.
  • Permettre de mieux s'ajuster à leurs besoins et fonctionnement.

Etape 1 DPC : Acquisition et/ou perfectionnement des connaissances théoriques et des compétences professionnelles  à partir :

  • Des concepts théoriques abordés sont issus de la psychomotricité, de la psychologie du développement et des théories psychanalytiques du développement psychoaffectif et de la symbolisation.
  • D'un travail d'élaboration du matériel clinique apporté par les participants, d'observations écrites ou de vidéo (4ème jour), nécessaires à l'élaboration de leur pratique professionnelle.
 

CONTENU

Etape 2 DPC : Perfectionnement et évaluation de la pratique professionnelle à partir :

  • Du matériel clinique issu de la pratique (prises de notes, observations écrites, vidéo...) qui fera l'objet d'un travail d'analyse et d'élaboration dans le groupe.  
  • D'un partage d'expériences, avec la possibilité d'élaborer en groupe, avec l'appui de la pluridisciplinarité, qui sont des leviers importants dans la réflexion et l'amélioration des capacités thérapeutiques de chacun.

 

Références théoriques : D. Anzieu, A.Bullinger, A. Brun, A. Duggan, B. Golse, F. Joly, G. Haag, A.-M. Latour, S. Robert-Ouvray, D. Stern, D.W. Winnicott...

 

 

Public

Tout professionnel amené à mettre en oeuvre un atelier à médiation "Eau"

 

Formatrice

Anne-Marie LATOUR

 

Durée

 2 sessions de deux jours (28 H)

 

METHODES et MOYENS PEDAGOGIQUES

  • Formation en présentiel
  • Partage d'expérience en groupe
  • Apports théotico-cliniques illustrés de nombreuses vignettes amenées par la formatrice ou les participants, échanges inter-actiifs dans le groupe (3 jours)
  • Questionnaire préformation, évaluation individuelle et en groupe, questionnaire post-formation
  • Une bibliographie sera fournie