Actualités

  ... 7 ...  

Bonne Année !

Le 01 janvier 2019

Toute l'équipe d' S'Pass Formation vous souhaite une très bonne année 2019, ainsi qu'une excellente santé !

Que notre collaboration illumine cette nouvelle année de nouvelles et riches rencontres.

 

   

 

 

 

 

 



Formation continue psychomotriciens : Nos nouveautés DPC 2019

Le 11 décembre 2018

Bonjour à tous,

En réponse à de nombreuses demandes, vous trouverez ci-dessous une présentation succincte des nouvelles formations DPC que nous vous proposons pour 2019.

1. Formation sur l'apport du conte dans l'accompagnement thérapeutique des enfants et des adolescents

Les contes de tradition orale véhiculent depuis la nuit des temps, des représentations imagées du monde. Parmi ces objets culturels, les contes merveilleux sont des récits très structurés qui parlent de (et à) la psyché humaine, et mettent en scène, de façon symbolique, des fantasmes archaïques.

psychomotricité conte enfants et adolescentsAinsi, en raison de sa grande richesse signifiante, le conte est devenu un objet médiateur, utilisé dans les thérapies d’enfants et d’adolescents. Il permet aux patients d’entrer en contact avec ce qui se passe en eux, et leur donne des pistes de conduite pour la résolution de leurs angoisses et conflits internes. Tout conte merveilleux propose un parcours d’expérimentation et de déploiement psychiques.

La reconnaissance des vertus thérapeutiques du conte participe de son intérêt actuel dans le champ social de l’aide, de l’accompagnement et du soin. Dans le cadre du conte, des vécus expérientiels et des ressentis fondamentaux du sujet vont peu à peu prendre forme et figure et pouvoir ainsi se travailler et se symboliser.

Médiation thérapeutique à part entière, elle est efficiente aussi bien avec les enfants qu’avec des groupes d’adolescents, d’adultes et de personnes âgées, notamment dans le cadre d’hôpitaux ou d’institutions spécialisées.

La formation sur l'apport du conte dans l'accompagnement thérapeutique des enfants et des adolescents que nous vous proposons explorera :

  • L’intérêt de la médiation contes dans les processus de représentation / symbolisation.
  • La construction d’un groupe conte.
  • Les dimensions de l’imaginaire et de la créativité, pour le thérapeute comme pour le patient.
  • L’initiation à l’art de conter et l’élaboration d’un répertoire de contes.

Les thématiques travaillées durant le stage aborderont plus précisément :

  • Les contes : Les différents types de récits de la littérature orale. la construction narrative du conte (V. PROPP), etc.
  • L’Elaboration d’un atelier contes au sein d’une institution : Les indications, le cadre spatio-temporel, le déroulement/contenu d’une séance « conte », etc.
  • Les aspects thérapeutiques du conte : L’approche théorique au regard des travaux de B. BETTLEHEIM, S. BOIMARE, B. CHOUVIER, P. LAFFORGUE, R. ROUSSILLON, D.W. WINNICOTT, les spécificités de la prise en charge en groupe (R. KAES), etc.

­Public : Tout personnel soignant

 

2. Zoom sur la formation Psychomotricité au service du bébé prématuré et de ses parents

De plus en plus de psychomotriciens sont amenés à travailler en néonatalogie :

  • Quels repères leur donner pour qu’ils puissent répondre aux demandes d’intervention des équipes soignantes et aux besoins des bébés nés trop tôt ?
  • Quelles compétences doivent-ils posséder pour exercer au mieux leur art ?

formation psychomotricité bébé prématuréLe bébé prématuré, né avant la 37ème semaine, naît au monde avec un équipement tonico-moteur, sensoriel et physiologique qui n'est pas encore arrivé à maturité : Il ne possède pas l’équipement "corporel" adapté au milieu dans lequel il arrive et a de ce fait, besoin de soins bien spécifiques, adaptés à sa particularité d'être au monde.

Au-delà de simples acquisitions motrices, l’originalité de la thérapie psychomotrice adaptée au bébé prématuré, à la fois spécifique et globale, réside dans le fait qu’elle prend également en compte la particularité des liens qui se sont tissés au cours de la période périnatale difficile, afin d'accompagner au mieux l'enfant né avant terme et sa famille.

Objectifs pédagogiques de cette formation en Psychomotricité

  • Connaître les conséquences développementales liées à la naissance prématurée : petite et grande prématurité.
  • Comprendre, identifier et accompagner les enjeux dans le cas d’une naissance en catastrophe et d’une naissance préparée.
  • Etablir des liens entre les aspects neuromoteurs, affectifs et psychiques de ces bébés.
  • Améliorer le repérage des troubles pour adapter la prise en charge psychomotrice du bébé prématuré.
  • Développer le soutien et l’accompagnement à la parentalité en consultation.
  • Transmettre des connaissances précises sur le développement psychomoteur des enfants prématurés aux parents et aux autres professionnels les accompagnant (professionnels de crèche, médecins généralistes, paramédicaux, …)

Au cours de cette formation Psychomotricité du bébé prématuré, nous travaillerons les points suivants :

  • La prématurité : Définitions, Historique, Epidémiologie et statistiques, le service de néonatalogie.
  • La naissance prématurée :
    Les bouleversements engendrés pour les parents et pour l’enfant.
    Les principales étapes du développement neurosensoriel et psychique.
    Le processus du lien d’attachement.
    Les interactions précoces.
     
  • Les outils mis en place pour soutenir le lien d’attachement et le développement neuro-psychomoteur des bébés prématurés.
  • Après la sortie : le devenir développemental des « anciens » prématurés, de la prévention à la thérapie psychomotrice de l’enfant.

Public : Psychomotriciens D.E.

 

3. Formation à la pratique psychomotrice en gériatrie

Cette formation a pour objet le travail du psychomotricien en gériatrie. Elle est organisée en 2 sessions, de façon à pouvoir approfondir, expérimenter et réinterroger sa pratique, afin de la rendre encore plus exploitable, une fois de retour sur le terrain clinique.

Le vieillissement de la population et les besoins d’accompagnement qui y sont liés sollicitent en effet de plus en plus les psychomotriciens. En effet, les problématiques psychologiques, psychocorporelles ou neurologiques du sujet âgé trouvent un écho particulier dans la pratique psychomotrice qui va mobiliser tous ces aspects de manière globale.

formation psychomotricité et vieillissementLe psychomotricien accompagne un sujet âgé, avec des parcours et des valeurs de vie spécifiques, présentant des maladies de civilisations qui désarçonnent les familles et les professionnels.

Ainsi, au cours de cette formation, nous aurons à cœur de parcourir ces différents domaines de compétence du psychomotricien en gériatrie afin d’accompagner au mieux les sujets âgés et leurs aidants.

Cette formation pour psychomotriciens a pour objectifs :

  • De définir le rôle et situer les actions du psychomotricien en gériatrie.
  • Acquérir une démarche thérapeutique en géronto-psychomotricité.
  • Adapter et renforcer ses savoir-faire et techniques psychomotrices à la population vieillissante.
  • Accompagner les aidants professionnels et familiaux.

L’apport des données spécifique et actualisées permettront une analyse des pratiques professionnelles.

Dans cette formation axée vieillissement et psychomotricité, seront travaillés plus particulièrement les points listés ci-dessous :

  • Le vieillissement normal et vieillissement pathologique : vers un continuum.
  • Les réaménagements de la vie : entre adaptation, innovation et création.
    Les contextes d’intervention : Maladies neurodégénératives et fonctions psychomotrices, le syndrome de désadaptation psychomotrice, les troubles anxio-dépressifs, la neurogériatrie (AVC, …), les symptômes psycho-comportementaux dans les démences (SPCD).
  • L’évaluation géronto-psychomotrice : démarche clinique d’observation, entretiens, échelles et grilles, analyse, élaboration du projet thérapeutique et rédaction du compte rendu.
  • La place de la psychomotricité dans les différentes institutions et participation aux projets de soin, de vie, d’accompagnement personnalisé…

Public : Psychomotriciens D.E.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignements concernant les formations extra et intra-muros. Vous pouvez nous joindre :



Régresser pour grandir, Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste

Le 06 décembre 2018

Le développement de l'enfant passe par des phases de régression qui traduisent, non pas une involution, mais la nécessité pour lui de faire un retour en arrière pour mieux aller de l'avant.

Reprendre appui sur ce qui lui est connu et familier permet à l'enfant de traverser de moments d'angoisse, de tension... Ainsi, à l'occasion de la naissance d'un petit frère par exemple, l'aîné va réinvestir un jeu, un jouet de tout petit qui va le rassurer...

 

Eégres


Retours d'une formation intra-muros : " Les intégrations psychocorporelles et le travail en pataugeoire "

Le 09 novembre 2018

Cette formation a eu fin octobre dans un I.M.E. de la région Nord, voici quelques retours des stagiaires :

" J'ai compris le positionnement que doit avoir le soignant lors des séances de pataugeoire et le rappel des axes de travail va m'aider dans l'analyse de mes observations, et dans la rédaction " Amélie

" J'ai apprécié les points théoriques, toujours étayés par des exemples concrets " Isabelle

" C'est une chance de faire cette formation ! J'ai reçu un éclairage pertinent sur la mise en pratique, des connaissances théoriques et des pistes concrètes de travail " Pauline

" Je pourrai appliquer ce que j'ai appris lors de cette formation à la pataugeoire, en salle de psychomotricité également. L'analyse de cas cliniques a permis un éclairage sur certains comportements des jeunes et leurs émotions, et de ce fait, comment les accompagner le plus justement possible " Anne-Laure

 



Jouer : apprendre de ses erreurs. Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste.

Le 06 novembre 2018

Expérimenter, essayer, faire des brouillons, rater, recommencer... aident l'enfant à grandir. Le jeu offre là, dès la naissance, une occasion d'éprouver l'essai et l'erreur. La présence de l'adulte à côté de l'enfant aura pour bénéfice, non pas de faire à sa place, mais bien de l'aider à comprendre, à analyser, à relativiser l'échec, voire à interroger sa resposabilité dans sa chute scolaire, par exemple...

Pour les adultes aussi, se tromper fait partie du cheminement.



  ... 7 ...