Régresser pour grandir, Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste

Le développement de l'enfant passe par des phases de régression qui traduisent, non pas une involution, mais la nécessité pour lui de faire un retour en arrière pour mieux aller de l'avant.

Reprendre appui sur ce qui lui est connu et familier permet à l'enfant de traverser de moments d'angoisse, de tension... Ainsi, à l'occasion de la naissance d'un petit frère par exemple, l'aîné va réinvestir un jeu, un jouet de tout petit qui va le rassurer...

 

Eégres

 

Le 06 December 2018

< Revenir aux actualités