Pourquoi laisser l'enfant jouer à la guerre ? Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste

 Jouer traduit le monde intérieur de l'enfant ; une manière pour lui, à la fois de s'approprier le monde et de se dégager d'expériences éventuellement désagréables qu’il a vécues ou entendues.

Ainsi jouer à tuer l’autre est une occasion pour l’enfant de déjouer son agressivité : une mise en scène ludique pour se civiliser.

 

Le 06 mai 2019

< Revenir aux actualités