Jouer : apprendre de ses erreurs. Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste.

Expérimenter, essayer, faire des brouillons, rater, recommencer... aident l'enfant à grandir. Le jeu offre là, dès la naissance, une occasion d'éprouver l'essai et l'erreur. La présence de l'adulte à côté de l'enfant aura pour bénéfice, non pas de faire à sa place, mais bien de l'aider à comprendre, à analyser, à relativiser l'échec, voire à interroger sa resposabilité dans sa chute scolaire, par exemple...

Pour les adultes aussi, se tromper fait partie du cheminement.

 

Le 06 November 2018

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux actualités